Comment adopter la bonne posture au bureau ?

Si les professions qui revêtent un caractère physique sont difficiles et entraînent des douleurs voire des séquelles corporelles à long terme, travailler devant un bureau n’est pas si anodin que cela et peut également avoir une incidence sur la santé physique. Pour éviter les tensions et les douleurs musculaires, il est donc primordial d’adopter une bonne posture lors de longues journées passées assis devant votre poste de travail.

Les risques d’une mauvaise posture au bureau

mauvaise posture

Avoir une mauvaise posture au travail, que celui-ci soit physique ou non, provoque à long terme des douleurs, notamment lombaires, aussi inconfortables que problématiques pour votre santé. Si la position assise est, certes, confortable, pour certains professionnels de la santé, dont l’ostéopathe Guy Roulier, celle-ci serait « contre nature ». La position assise serait d’ailleurs, à long terme, beaucoup plus nocive pour la santé musculaire ainsi que pour celle des ligaments et des articulations que la pratique d’un sport intense.

La fréquence d’une mauvaise posture lorsque vous êtes assis entraînerait des douleurs dans le dos et les articulations appelées troubles musculosquelettiques. Loin d’être rares, ces troubles sont d’ailleurs reconnus comme étant l’une des causes les plus fréquentes d’arrêt de travail du fait de leur caractère invalidant. Les troubles musculosquelettiques se caractérisent par une raideur du cou, des engourdissements dans les bras et des douleurs lombaires. S’ils disparaissent en bougeant quelques minutes votre corps, notamment en faisant des petites pauses, ses symptômes risquent de revenir fréquemment voire de persister si vous ne modifiez pas votre position initiale.

Si vos journées de travail s’effectuent en majeure partie en position assise, pas d’affolement pour autant ! Pour garantir la santé de votre corps et par la même de votre santé, des postures adaptées sont à adopter et feront oublier ces douleurs.

Quelle posture adopter pour éviter les douleurs ?

Bien positionner son corps

Si vous êtes amenés à passer de longues heures assis derrière votre bureau, adoptez une posture adéquate qui évitera les désagréments causés par un immobilisme prolongé. Pour cela, gardez autant que possible un alignement de votre tête avec votre colonne vertébrale, en évitant de courber votre cou vers l’avant. Si vous êtes amené à écrire, plutôt qu’à utiliser un ordinateur, cambrer légèrement l’ensemble du buste, d’environ 30 degrés vers l’avant, en gardant cet alignement.

Gardez vos poignets dans le prolongement de vos avant-bras et gardez-les positionnés sur votre poste de travail. Pour une position des bras optimale, veillez à avancer légèrement vos avant-bras sur votre bureau afin qu’il soit posés et reposés. L’important est de ne pas laisser vos coudes dans le vide, évitant ainsi de provoquer des tensions dans les cervicales.

Pour ce qui est du bas de votre corps, maintenez de préférence vos pieds bien à plat sur le sol, vos genoux et vos jambes légèrement écartés. Il s’agit que le corps soit bien équilibré, évitant ainsi d’appuyer excessivement sur certains muscles, au risque de les voir endoloris après plusieurs heures dans cette position.

Adapter son matériel de travail

bonne posture assise

Une fois la bonne posture adoptée, adaptez votre poste de travail. Dans un premier temps, occupez-vous de votre assise. La hauteur de votre siège doit permettre de positionner vos pieds à plat sur le sol et vos genoux pliés à 90 degrés. Asseyez-vous bien au fond de votre siège de bureau afin que votre dos soit bien calé à plat contre le dossier, évitant ainsi de tirer sur les lombaires. L’idéal, pour respecter la morphologie du dos et plus particulièrement la cambrure des reins, serait d’avoir un dossier de chaise bombé sur le bas. Si tel n’est pas le cas, munissez-vous d’un petit coussin à placer en bas de votre dos pour épouser sa forme.

Pour ceux qui exercent sur un ordinateur, placez, dans la mesure du possible, l’écran à hauteur de vos yeux et bien en face de vous. Cela évitera les torsions inutiles de votre dos ainsi que la cambrure du dos vers l’avant. Le clavier de l’ordinateur, quant à lui, doit se trouver à une distance d’environ vingt centimètres de vos mains, ce qui représente une feuille de format A4.

Eviter l’immobilisme pour éviter les douleurs

bonne posture étirement

En dépit d’une position adaptée à la position assise, il reste toutefois primordial de rester actif durant vos longues heures de travail. Dès que cela est possible, accordez-vous des petites pauses durant lesquelles vous vous lèverez et abandonnerez pour quelques minutes votre poste. Quand bien même vous n’auriez pas le temps de faire des pauses, restez en mouvement sur votre siège. Avancez vos bras par moment, mettez-vous en arrière sur votre chaise de bureau ou effectuez des étirements. En bref : évitez de rester totalement immobile durant des heures.

Armés de ces quelques conseils, vous voilà désormais prêts à attaquer une nouvelle journée de travail, bien moins douloureuse et contraignante pour votre corps que toutes celles que vous avez connues jusqu’à présent. De là à vous garantir que ces journées seront un véritable plaisir, nous ne pouvons pas vous le promettre !

Auteur: Charlotte Blanchet

Charlotte Blanchet est une naturopathe, amoureuse de la nature en général. Sans cesse à la recherche d'un petit plus pour rendre notre quotidien plus agréable.