Burnout : les 5 signes qui ne trompent pas

Si le travail tient une part importante dans la vie de chacun, il peut parfois être difficile de décrocher en rentrant le soir chez soi, voire il peut devenir une véritable source de surmenage dans certains cas, beaucoup moins rares qu’on ne pourrait le penser. Si tel est votre cas, prenez garde et ne vous laissez pas dépasser, au risque de frôler le burnout. Si ce mot vous est inconnu, en voici une explication détaillée avec les signes qui vous prouveront que vous travaillez trop et vous convaincront peut-être de lever le pied, et ce pour votre santé !

burnout

Qu’est-ce que le burnout ?

Le burnout est un terme anglophone désignant l’épuisement professionnel et pouvant avoir des conséquences non négligeables sur le bien-être voire sur la santé de ceux qui en souffrent.

S’il est facile pour la plupart des travailleurs de faire la part des choses entre leur activité professionnelle et leur vie personnelle, certains peuvent rapidement se retrouver dans un engrenage avec la pression perpétuelle d’être efficace et productif, et le sentiment de ne pas être à la hauteur des objectifs fixés.

Dans ce phénomène, ce n’est pas toujours la hiérarchie qui impose cette pression aux personnes surmenées, il s’agit d’une souffrance psychique de personnes ne pouvant pas forcément se détacher de leur activité professionnelle et se sentant, tout simplement, débordées. Dans ces cas de burnout, même l’entourage et la vie privée ne permettent pas de réduire ce stress permanent. Bien souvent, un surinvestissement dans l’activité précède le craquage…

Pour éviter d’en arriver à un épuisement lié à une surcharge de travail, il reste primordial d’en reconnaître les signes et de réagir rapidement, en vous faisant aider si besoin.

Les signes qui prouvent que vous travaillez trop

burnout les signes

Une fatigue permanente

Parmi les signes qui indiquent que vous travaillez trop, la fatigue est sans conteste celui qui prime. Vous êtes épuisé par la pression que vous vous imposez durant vos journées de travail, mais ne parvenez pas non plus à vous détendre une fois votre domicile regagné. Que dire alors de votre sommeil, qui va bien souvent être perturbé par des réveils nocturnes voire des difficultés d’endormissement. Vous pensez à votre travail, de jour comme de nuit, et vous voilà totalement épuisé, croulant sous la fatigue.

Le stress

Le stress est souvent annonciateur d’un burnout et traduit, lorsqu’il est intense, une surcharge de travail. C’est d’ailleurs ce stress qui entraîne les troubles du sommeil. En effet, vous craignez de faire des erreurs et même après une longue journée de travail, vous restez en perpétuel questionnement, notamment sur votre efficacité et sur la charge de travail que vous avez à accomplir.

burnout stress

Un épuisement émotionnel

Le stress, en lien avec une surcharge de travail, est la cause d’un épuisement émotionnel. La santé psychique se sent alors mise à mal, tout comme vos émotions qui se confondent voire se heurtent. Vous flirtez alors avec le découragement, la démotivation, l’irritabilité et la nervosité, voire même la perte totale de votre estime de vous, ne vous sentant plus capable d’accomplir les tâches qui vous sont confiées.

L’inefficacité de votre travail

Cette perte d’estime de soi et la fatigue aidant, votre travail peut voir ses résultats s’amoindrir voire devenir inefficace. Avec le stress et la pression, une tache peut prendre le double de temps pour être réalisée par vos soins, face aux vérifications incessantes et les doutes que vous vous imposez sans cesse. La fatigue et le stress continu peuvent même entraîner des tensions musculaires et des douleurs qui vous mèneront rapidement, si vous ne réagissez pas, à des arrêts de travail répétés.

L’absence de vie sociale

Dernier signe, et pas des moindres, que vous travaillez trop : vous n’avez plus de vie sociale ! Face à la charge de travail et vos pensées qui vous submergent, vous ne parvenez plus à accorder du temps à votre entourage ou à vos loisirs. Pire encore, il se peut que vous ne ressentiez plus le même plaisir dans votre vie privée. Et pourtant, pour vous sortir de cet engrenage, vos proches seront votre plus solide soutien.

Faire face à la surcharge de travail

Évitez le relativisme : réagissez !

Pour éviter le burnout, il est important de réagir et, dans un premier temps, de faire le bilan de votre activité professionnelle. Ne vous cachez plus derrière des convictions qui voudraient que le travail passe avant le reste de votre vie, que cette profession vous plaît ou encore que vous devez faire vos preuves : lâchez du leste et réagissez !

Faites le point sur les heures que vous passez à votre bureau, sur votre état de santé mais également sur l’avenir que vous envisagez, tant professionnellement que personnellement. Le travail ne doit en être en aucun cas une souffrance et si tel est le cas, il se peut que vous deviez envisager une nouvelle recherche d’emploi voire même une reconversion professionnelle…

Retrouvez-vous !

burnout en sortir

Après avoir privilégié votre carrière, jusqu’à parfois vous mettre en réelle souffrance, il faut désormais penser à vous.

Fixez-vous de nouveaux objectifs, plus réalistes, faites le point sur vos points forts, misez sur des relations saines à votre travail. Pour cela, vous pouvez vous faire aider par la médecine du travail voire le psychologue de votre entreprise.

Une thérapie peut d’ailleurs être une solution miracle pour vous recentrer sur vous et reprendre peu à peu confiance en vous. Vous relativiserez mieux votre situation et retrouverez le bon équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle.

Si vous êtes désormais certain que vous travaillez trop, sachez qu’il n’est jamais trop tard pour réagir. Avant de frôler le burnout, remettez-vous en question et recentrez-vous sur ce qui est nécessaire à votre bonne santé. Enfin, n’hésitez pas à vous faire aider, tant par vos proches que par des professionnels (médecins ou psychologues) qui vous aideront à reprendre votre vie en mains.

Auteur: Charlotte Blanchet

Charlotte Blanchet est une naturopathe, amoureuse de la nature en général. Sans cesse à la recherche d'un petit plus pour rendre notre quotidien plus agréable.